“Ensemble contre les discriminations !” au lycée E. Branly

“Ensemble contre les discriminations !” au lycée E. Branly

Cette année, l’ensemble de l’équipe de KuriOz a eu le plaisir de participer à la semaine de lutte contre le harcèlement organisée au sein du lycée Édouard Branly de Châtellerault entre le 02 et le 09 novembre. Soutenu·e·s à la fois par la Ville de Châtellerault et la Région Nouvelle Aquitaine, nous avons pu rencontrer quatorze classes pour parler vivre ensemble et discrimination.

 

Deux filières, deux ambiances

 

Pour ce nouveau projet, il nous semblait important, tout comme à l’équipe organisatrice du lycée, d’adapter nos ateliers aux jeunes que nous allions sensibiliser. Ainsi, nous avons adapté nos activités en fonction des classes rencontrées.

Les classes de seconde générale ont ainsi pu réfléchir à la signification du terme “discrimination” en expérimentant les inégalités d’accès aux droits fondamentaux au travers du célèbre « Jeu du pas en avant », avant de partir « À la recherche du droit perdu ». Grâce à ce tout nouvel outil, résultant de notre projet MOODD, les élèves ont pu découvrir ou redécouvrir des figures emblématiques de la lutte contre les discriminations telles que Martin Luther King, Rigoberta Menchu ou encore Malala Yousafzai.

Les classes de seconde professionnelle, ont, quant à elles, interrogé le sens du vivre ensemble, quels en sont les obstacles et comment les surmonter à travers des activités telles que le « Jeu du moi aussi » ou le « Jeu de l’exception ». Ces différents outils ont ainsi pu permettre aux lycéen·ne·s de témoigner de leurs expériences du vivre ensemble, de la cohésion de groupe et d’exclusion.

 

Semaine_contre_les_Discri_branly_2

 

Des questionnements en lien avec l’actualité

 

Le choix des dates n’était pas un hasard. En effet, elles coïncidaient judicieusement avec la semaine de la journée « Non au harcèlement » promue par le ministère de l’Éducation Nationale. Et bien que la mise en place des protocoles sanitaires début novembre ait pu représenter un obstacle, ce projet est tombé à point nommé au vu de l’actualité.

En effet, le lundi 2 novembre était aussi celui de l’hommage à l’enseignant assassiné Samuel Paty. Ainsi, aborder la question de la liberté d’expression et du respect de l’ensemble des droits fondamentaux de tous les êtres humains est apparu comme particulièrement approprié. Dans plusieurs classes de seconde générale, nous avons également pu revenir sur la notion de laïcité.

 

Semaine_contre_les_Discri_branly_3

« Ensemble contre les discriminations ! »

 

Après une semaine de débats et d’échanges réussie, on peut maintenant espérer que les lycéen·ne·s se saisiront de ces problématiques pour en faire un projet de plus grande ampleur. Si les conditions le permettent, il·elle·s pourraient même devenir les ambassadeurs et ambassadrices de la lutte contre les discriminations et le harcèlement auprès des collègien·ne·s de leur secteur.

Découvrez nos dernières actualités :

Construire un projet éducatif autour des outils pédagogiques pour les ODD

Construire un projet éducatif autour des outils pédagogiques pour les ODD

Des outils pédagogiques différents mais complémentaires

Il y a plusieurs mois maintenant, KuriOz, en partenariat avec 5 acteurs de l’ECSI, a créé 9 outils ayant vocation à favoriser l’engagement des jeunes en faveur des Objectifs de Développement Durable (ODD). Ces outils, conçus pour s’adresser à des publics différents, ont aussi la particularité d’avoir des formats et des thématiques très différent·e·s. Pourtant, tout comme les ODD, les thématiques abordées par ces outils sont transversales et permettent donc de construire des projets pédagogiques cohérents.

L’expérience du Lycée Isaac de l’étoile

En novembre et décembre derniers nous avons réalisé un projet pédagogique suivi sur les ODD au sein du lycée Isaac de l’étoile de Poitiers.

Comme tout bon projet pédagogique, sa pertinence reposait sur des objectifs pédagogiques solides :

  • Prendre connaissance des Objectifs de Développement Durable et de leurs enjeux,
  • Identifier des pistes d’action possibles en faveur des ODD,
  • Penser et mener à bien un projet au sein de l’établissement.

Composé de 7 séances de deux heures, ce projet avait donc pour finalités principales une prise de conscience et un passage à l’action de la part d’élèves qui, pour la plupart, n’avaient jamais entendu parler des Objectifs de Développement Durable.

Une première approche globale…

L’outil initial de ce projet était tout trouvé : alliant une forme prisée du public jeune et un fond d’introduction aux ODD, notre escape game « Mission ODD, la planète en danger » a fait fureur. Il a permis aux participant·e·s de découvrir les ODD de manière générale tout en s’amusant.

Une fois le constat fait de l’existence de ce programme de 17 objectifs, nous avons souhaité faire comprendre aux jeunes la raison de sa mise en œuvre par l’ONU. En effet, pourquoi créer un tel programme dans un monde où chacun satisfait ses conditions minimales d’existence ? Nous avons donc immergé le groupe dans la réalité de 6 jeunes du monde entier grâce à l’outil pédagogique « RicheS ? ». Ce jeu de rôles a ainsi permis aux participant·e·s de se confronter aux réalités de ces jeunes personnages afin de prendre conscience de la difficulté à sortir de situations de précarité dans un monde profondément inégalitaire.

… suivie d’ateliers adaptés aux sujets d’intérêts des élèves

Cette analyse nous a ensuite permis d’introduire des notions telles que le vivre ensemble et l’accès aux droits. Quelles sont mes représentations ? Quel impact ont-elles sur ma vision du monde et des personnes ? Nous avons guidé ces questionnements au cours de deux ateliers qui ont abouti à un jeu de pistes définissant les droits fondamentaux et leur importance dans la vie des individus. Grâce à « A la recherche du droit perdu », les élèves ont ainsi découvert le parcours de personnages illustres tels que Rosa Parks ou encore l’Abbé Pierre, figures inspirantes de l’accès aux droits qui ont lutté toute leur vie en faveur du vivre ensemble.

C’est à partir de ces réflexions que les jeunes ont ensuite pu construire durant les dernières séances l’initiative qu’il·elle·s allaient mettre en place dans leur établissement. Les uns ont ainsi créé deux affiches à destination de leurs camarades du collège, tandis que les autres ont pensé une campagne de lutte contre les discriminations à mettre en place sur les réseaux sociaux. Chacun des acteur·rice·s a ainsi pu valoriser ses compétences avec enthousiasme dans le format qui lui correspondait le mieux.

Ce projet, au sein de l’ensemble scolaire Isaac de l’étoile, a ainsi été une belle illustration de la pertinence et de l’adaptabilité des « outils pédagogiques pour les ODD » pour permettre aux jeunes de comprendre ces ODD et de favoriser leur passage à l’action.

Découvrez nos dernières actualités :

ECSINOV : Quand KuriOz innove, elle s’associe aux compagnies de théâtre

ECSINOV : Quand KuriOz innove, elle s’associe aux compagnies de théâtre

ECSINOV, est une bourse proposée par Le Laboratoire de l’ECSI d’Educasol pour soutenir les acteurs de l’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) qui expérimentent des innovations dans ce domaine. Grâce à cette bourse, KuriOz a pu proposer un temps fort d’une semaine aux élèves des classes de seconde du lycée Aliénor d’Aquitaine de Poitiers autour des questions de vivre ensemble et de discriminations.

Théâtre et pédagogie participative au service du vivre ensemble

Forts de nos expériences passées, nous savons à KuriOz à quel point il est parfois difficile d’atteindre l’ensemble des élèves d’un groupe classe lors de nos interventions. Chaque individu d’une classe a des perceptions et des modes de pensée différentes et en tant qu’acteurs de l’ECSI, nous avons la volonté d’impliquer chacun·e des membres qui compose les groupes auxquels nous sommes confrontés.

C’est avec cet objectif en tête que nous avons décidé de diversifier notre approche pédagogique, en associant nos compétences à celles de la compagnie Noctilus Théâtre, qui propose une réflexion sur la différence et la discrimination au travers de théâtre interactif.

Une semaine pour parler du vivre ensemble

Ainsi, durant la première semaine du mois d’octobre, notre équipe de chargées d’action éducative est allée à la rencontre des dix classes de seconde du lycée Aliénor d’Aquitaine afin d’identifier avec eux·elles les mécanismes de discriminations. Pendant deux heures, nous avons donc abordé avec chacune des classes la question des représentations, leur impact dans la constitution des préjugés et les moyens d’y remédier. L’analyse des causes et des conséquences des inégalités d’accès aux droits a permis de penser la matérialisation concrète de solutions pour lutter contre les discriminations.

A la suite de nos séances de sensibilisation, le théâtre forum s’est fait l’écho des apprentissages et des ressentis vécus par les jeunes. Les trois comédiens de Noctilus ont ainsi présenté une scène où le protagoniste ne parvient pas à trouver de solution. Les élèves ont ensuite été invités par les acteurs à jouer à leurs côtés pour tenter de corriger la scène… Cela leur a permis d’exprimer leurs opinions face à un groupe, mais aussi de prendre conscience des pièges de nos comportements individuels et collectifs et de faire l’expérience concrète des possibilités de changement.

Deux approches, un objectif : parler de la différence en créant les conditions d’épanouissement de chacun·e

Animés par une même volonté de conscientisation, le succès de ce dispositif a reposé principalement sur la coordination des deux approches.

La démarche de Noctilus Théâtre, au même titre que celle de KuriOz, réside dans l’adaptation des représentations à chaque public à qui elle est présentée. En effet, chaque représentation est unique. Choisie parmi un catalogue abondant de saynètes, la compagnie propose une réflexion spécifique et adaptée à chaque groupe classe. Dans le cadre de ce projet, le choix a ainsi été facilité par les interventions de KuriOz qui a pu donner aux comédiens des informations précieuses quant au profil de chaque groupe classe.

Aux dires de l’équipe éducative de l’établissement, cette nouvelle approche a eu un impact positif sur l’ensemble des jeunes, de quoi valider l’affirmation d’Elsa Dorlin, philosophe française, « Ce ne sont pas nos différences qui nous immobilisent, c’est le silence. »

Découvrez nos dernières actualités :