Vers une Europe ouverte, juste et durable dans le monde !

Vers une Europe ouverte, juste et durable dans le monde !

Depuis mai, dans le cadre d’un appel à projets porté par Coordination SUD et financé par l’Union Européenne, KuriOz mène un ambitieux projet de sensibilisation à la solidarité internationale en abordant des problématiques partagées aux quatre coins du monde (inégalités économiques et sociales, réchauffement climatique, violation des droits humains…).

Ces sensibilisations visent à développer une prise de conscience sur des enjeux internationaux pour construire une citoyenneté européenne plus solidaire ! Elles sont animées auprès de jeunes de la Mission Locale d’Insertion du Poitou, de détenus en réinsertion et dans une quinzaine de classes d’école primaire.

Alors comment aborder ces sujets avec des enfants de 7 à 12 ans, citoyen·ne·s européen·ne·s en devenir ?

Toujours à l’aide d’outils pédagogiques interactifs et ludiques, notre démarche éducative tend à faire participer les enfants afin de favoriser leur esprit critique et de les inviter à agir vers un changement de comportements, individuels ou collectifs.

Pour cela, nous avons construit un cycle en 3 séances : sur les Objectifs de Développement Durable, sur les dérèglements climatiques et sur les inégalités de genre.

Retour sur l’expérience de l’école Micromégas de Poitiers.

 

 

 

Tous ensemble dans la réalisation de l’Agenda 2030 !

 

En première séance, grâce à un jeu de l’oie revisité, les enfants ont pu découvrir les 17 Objectifs de Développement Durable. Nous avons joué ensemble et envisagé une société socialement équitable, naturellement vivable et économiquement viable !

Lucas lance le dé et tombe sur l’ « ODD 6 : Eau propre et assainissement ». Les élèves se regardent discrètement, et l’un·e d’elles·eux prend la parole : « Assainissement ça veut dire quoi ? ». Les échanges commencent.  Maintenant, passons à la question sur la carte : « Comment utiliser moins d’eau ? ». C’est un quizz, il y a trois réponses proposées afin de gagner la carte ODD 6. A présent, c’est au tour d’Ilana. Elle pioche une carte. « ODD 7 : Energie propre et d’un coût abordable ». « Que signifie efficacité énergétique ? » dit-elle.

Après plusieurs tours de jeu et beaucoup d’échanges entre elles·eux, les élèves ont une meilleure compréhension du rôle et de la contribution de l’Union Européenne et des ONG en Solidarité Internationale, dans l’Agenda 2030.

A la fin de la séance, nous séparons la classe en deux. Chaque équipe doit citer, à tour de rôle, un maximum de moyens d’agir pour atteindre ces objectifs grâce à de petites actions positives dans nos quotidiens.

Une équipe se lance : « Moins utiliser la voiture, et plutôt prendre son vélo ».

L’autre rétorque : « Prendre des douches plutôt que des bains ».

« Ouvrir des logements pour les sans-abris », répond la première équipe.

« Acheter notre nourriture à la ferme du coin », mentionne la seconde.

2 partout. La sonnerie retentit, il y a encore des mains levées, les enfants ont plein d’idées à partager pour envisager un monde durable pour 2030 et au-delà…

 

 

 

Les dérèglements climatiques concernent tout le monde !

 

La séance commence par un constat : « Notre planète à chaud en ce moment, vous ne trouvez-pas ? » Un des enfants répond : « Pourquoi a-t-elle plus chaud qu’avant ? ». « Très bonne question, nous allons tenter d’y répondre en faisant un jeu de rôle. »

Cette deuxième séance se déroule dans la cour. Au sol, un cercle correspond à la planète Terre, autour de celui-ci un autre représente l’atmosphère et beaucoup plus loin, le dernier correspond au soleil.

Les élèves reçoivent des cartes personnage. Il y a les rayonnements du soleil, les gaz à effets de serre, les climatologues et les scientifiques. Chacun·e a une mission distincte.

A la fin du premier tour, les élèves ont pu observer le phénomène naturel de l’effet de serre qui a permis de maintenir la planète dans une température moyenne vivable et ainsi développer la vie sur Terre.

Au tour suivant, les climatologues se sont transformé·e·s en simple habitant·e·s de la planète. Sur chacune de leur carte sont écrites leurs activités quotidiennes qui émettent des gaz à effets de serre. C’est ainsi qu’ils sont devenu·e·s elles·eux-mêmes des gaz présents dans l’atmosphère. Le jeu a pu redémarrer mais cette fois les élèves observent les causes du réchauffement climatique actuel.

Ensuite, avec un photolangage nous avons pu énumérer les différentes conséquences de celui-ci : sècheresse, incendie, fonte des glaciers, inondations, déplacements des populations, etc.

 

 

 

Pour renverser les inégalités de genre, partons à la chasse aux stéréotypes !

 

Dans la dernière séance, des images de jeux, jouets, dessins animés déguisements ont été cachées dans la salle de classe.

Une fois retrouvées, les élèves devaient les positionner dans la colonne fille, garçon ou mixte.

Ce jeu a permis de reconnaître les stéréotypes de genre et de se questionner sur leurs provenances.

Les enfants ont pu constater que ces stéréotypes n’étaient pas les mêmes en fonction de chaque famille et ont pu relater quelques histoires de leur quotidien.

« Ma sœur dit souvent à mon père que c’est du sexisme ce qu’il dit. Mais moi je n’avais pas bien compris pourquoi. » témoigne Lucie.

Quant à Naim, les Légos c’est exclusivement un jeu pour les garçons car ce sont les hommes qui construisent les maisons selon lui.

Après avoir identifié les causes et les conséquences diverses des inégalités entre les filles et les garçons nous avons réalisé un atelier créatif « Ici et maintenant, on peut renverser les codes ! Alors à vos stylos ! ».

Les élèves ont alors illustré, à l’aide de silhouettes, des personnages qui vont à l’encontre des stéréotypes identifiés dans le jeu précédent.

 

 

Jusqu’où iriez-vous ?

 

A la fin de ce cycle, les enfants ont pu exprimer ce qu’il·elle·s ont particulièrement aimé, pas aimé, retenu, ce qu’il·elle·s aimeraient partager à leurs proches et ce qu’il·elle·s aimeraient changer dans leur quotidien en lien avec les différents Objectifs de Développement Durable.

 

Par Eva Schimt, chargée d’action éducative de KuriOz

Projet financé par :

logo_coordination_sud       logo_UE

Et soutenu par :

Logo_grand_Poitiers

Découvrez nos dernières actualités :

ACT’ODD : où en est-on des projets de 2022 ?

ACT’ODD : où en est-on des projets de 2022 ?

Les mois passent et les activités de concrétisent, petit aperçu des avancées de notre projet « ACT’ODD : Agir en Citoyen·ne·s pour les Transitions et les Objectifs de Développement Durable ».

Logo ACT ODD

 

« Les jeunes passent à l’ACT’ » : 4 parcours pour accompagner l’engagement des jeunes

 

Fruits de longs mois de travail avec nos partenaires, les dispositifs d’accompagnement vers l’engagement des jeunes viennent enfin de sortir. Grâce au travail de notre graphiste Flore Marquis, et évidemment à celui de tous les partenaires du projet, nous pouvons proposer des dispositifs complets, clés en main pour que les jeunes entre 12 et 25 ans deviennent, en fonction de leurs centres d’intérêt, des membres actif·ve·s de la citoyenneté mondiale.

Ainsi, sur comprendrepouragir.org, nous proposons 4 livrets pédagogiques aux thématiques diverses :

–           La lutte contre les inégalités pour les classes de 6ème-5ème pour explorer les mécanismes de la pauvreté d’abord à l’échelle internationale puis s’intéresser à travers des rencontres aux inégalités au niveau local et s’engager individuellement et collectivement.

–           Les villes et communautés durables pour les classes de 4ème – 3ème. Partir des habitudes quotidiennes des publics dans leur ville. En effet, il s’agit ici de réaliser un diagnostic de son propre territoire afin d’en devenir un·e acteur·trice à travers le prisme du développement durable.

–           L’égalité de genres et le changement climatique pour les classes de lycéen·ne·s. Nous avons choisi, pour le niveau lycée de proposer deux thématiques avec à l’esprit l’idée qu’elles étaient sans doute plus mobilisatrices pour cette tranche d’âge. Le parcours est ainsi décliné en suivant le même schéma : une première phase d’analyse des enjeux de la thématique, une seconde phase d’identification des alternatives et de rencontre des acteurs et enfin une dernière phase de passage à l’action.

–           Un format adaptable à différentes thématiques pour les jeunes adultes (18-25 ans). Pour ce dernier parcours, il s’agit bien de transmettre une série d’outils pédagogiquement cohérents entre eux afin de faciliter l’engagement des jeunes.

 

 

Faciliter la transmission de nos outils

 

L’appropriation d’outils pédagogiques créés par d’autres n’est pas chose aisée surtout quand on méconnaît la méthode dont ils sont issus.

C’est en partant de ce constat que nous avons produits 5 vidéos tutorielles autour de 5 de nos outils d’animation sur les Objectifs de Développement Durable pour permettre à l’ensemble des éducateur·rice·s de visualiser leur mise en place et de se projeter dans leur animation auprès de leurs publics. Ainsi, vous pourrez découvrir les vidéos relatives à « Mission ODD, la planète en alerte », « Le grand jeu des ODD », « Riche$ ? », « Fair(e) smart » et « Cheval de bataille » sur notre chaîne YouTube.

Elles sont dévoilées tout au long des mois de mai et juin sur nos réseaux sociaux : Facebook et LinkedIn.

Elles seront également disponibles sur la plateforme comprendrepouragir.org, dans chaque fiche de l’outil concerné.

 

 

Suivre et évaluer nos pratiques, un défi qui progresse

 

L’accompagnement du laboratoire pédagogique dans la conception d’un dispositif de suivi-évaluation avance lui aussi. Il devrait entrer dans une première phase d’expérimentation dans le courant du mois de juin.

 

 

Faire de l’ECSI ici, faire de l’éducation ailleurs

 

Toujours dans la perspective de partager et d’échanger autour de nos méthodes éducatives, nous préparons pour juin une rencontre d’un genre un peu spécial.

Grâce notamment à nos partenaires Entrepreneurs du Monde, Initiative Développement et ADOS, nous préparons avec joie la venue de 6 partenaires internationaux à Poitiers. Ainsi, ADEMA d’Haiti, ADOS du Sénégal, Assilassimé du Togo, l’ATNV basée au Tchad, EDM Senegal et Yikri du Burkina Faso nous enverrons leurs représentant·e·s dans le but d’échanger tou·te·s ensemble sur nos manières de faire de l’éducation.

Ainsi, les 16 et 17 juin prochain, KuriOz pilotera un séminaire d’interconnaissance qui permettra à chacun·e de découvrir les méthodes des autres et d’enrichir ses pratiques. Cette rencontre ne sera, nous l’espérons, que la première pierre à l’édifice de nos collaborations futures.

 

Par Marion Hemery, coordinatrice du projet ACT’ODD de KuriOz

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement et la Région Nouvelle Aquitaine.

logo-afd      logo-region-na

 

En partenariat avec :

ADOS_logo     Cicodes_logo     C-koi-ca_logo     Lafi_Bala_logo     partenariat_gaïa_logo    

Découvrez nos dernières actualités :

Concours Exp’Ose :  Le développement durable une cause à défendre ?

Concours Exp’Ose : Le développement durable une cause à défendre ?

En 2022, le RADSI Nouvelle-Aquitaine (Réseau Associatif pour le Développement et la Solidarité Internationale) a organisé une nouvelle fois le concours d’éloquence « Exp’Ose : Quel monde pour 2030 ? ».

Mené en partenariat avec des établissements scolaires et des structures associatives dans chaque rectorat néo-aquitain, ce projet allie découverte des Objectifs de Développement Durable (ODD) et éloquence dans un concours à destination des élèves de la région.

Cette année, Kuri0z a accompagné 4 classes des lycées Kyoto et du Dolmen : 3 classes de lycéen·ne·s et une classe d’étudiantes en BTS « développement et animation des territoires ruraux ».

 

A la découverte des ODD

 

Les quatre classes ont tout d’abord vécu une première séance pour découvrir les 17 ODD fixés par l’ONU grâce à notre Escape Game « Mission ODD, la planète en alerte ! ».

Ensuite, chaque classe a choisi un sujet parmi la liste de ceux proposés aux concours.
Deux classes ont choisi de travailler en particulier sur l’ODD n°5 – Egalité entre les sexes, une sur l’ODD 12 – Consommation et production responsable, tandis que les BTS ont choisi le sujet suivant : « Le développement durable, un tremplin pour réduire les inégalités et assurer la liberté ? ».

Les classes travaillant sur l’égalité hommes-femmes, ont pu tester notre jeu « Cheval de Bataille », un jeu de plateau qui permet d’expérimenter les inégalités. Les élèves ont également fait des recherches pour appuyer leur discours : inégalités dans le travail, dans le sport, dans les lois, dans les médias, les élèves ont mené un travail de fond pour répondre à leur sujet : En quoi réduire les inégalités femmes-hommes participe à la construction d’un monde meilleur ?

 

Aux portes de l’éloquence

 

A chaque séance, nous prenions également le temps de nous entraîner et de travailler à être éloquent·e : exercices de prononciation, jeux de confiance, plaidoyer et techniques d’éloquence pour faciliter leur prise de parole.

Les deux dernières séances ont été consacrées à l’écriture des discours : trouver des arguments, et chercher la bonne formulation, s’entraîner à dire plutôt qu’à lire, un vrai défi pour nos apprenti·e·s orateur·trice·s !

 

Et après ?

 

Les élèves ont ensuite passé une pré-sélection au sein de leur établissement afin d’élire un groupe par classe qui participeront aux demi-finales.

Le 5 avril, ils et elles se sont retrouvé·e·s avec d’autres élèves participants de l’académie pour une journée complète. Au programme : atelier d’éloquence avec les débatteur·trice·s, un collectif spécialiste de la prise de parole en public, puis l’après-midi a été consacré aux prestations des élèves.

Et nous sommes ravies d’annoncer que la classe de BTS du lycée Kyoto de Poitiers ainsi que celle de 2nde professionnelle des Métiers de la Sécurité du lycée Dolmen ont été sélectionnées pour la finale !

Alors rendez-vous le 19 mai à Bordeaux pour la finale avec les vainqueurs des demies-finales des autres rectorats de la région !

Exp’Ose, est une opportunité formidable, pour que les jeunes prennent la parole et dessinent avec leurs mots, le monde de demain.

Par Claire Cantin, chargée d’action éducative

Découvrez nos dernières actualités :

ACT’ODD : Quels projets pour 2022 ?

ACT’ODD : Quels projets pour 2022 ?

Petit à petit, notre projet triennal « ACT’ODD : Agir en Citoyen·ne·s pour les Transitions et les Objectifs de Développement Durable » avance et des actions se concrétisent, on vous en dit plus…

Logo ACT ODD

 

Une nouvelle rencontre du laboratoire pédagogique pour parler des « publics éloignés »

 

Les 3 et 4 mars derniers, l’ensemble des partenaires du projet s’est de nouveau réuni à Poitiers. Le but de ces journées : réfléchir aux moyens les plus adaptés, en tant qu’acteurs d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI), pour s’adresser aux publics dits éloignés.

Pour ce faire nous avons été accompagné·e·s par plusieurs intervenant·e·s expert·e·s qui ont pu enrichir nos réflexions de leur regard et de leurs expériences.

Ainsi Brice Cheigne et Claire Maudet, de la Mission Locale d’Insertion du Poitou nous ont présenté le tout nouveau dispositif du Contrat Engagement Jeunes. Léa Béjuge du Centre Social et Culturel de la plaine d’Ozon de Châtellerault nous a exposé les différentes activités proposées par sa structure. Enfin, Apprentis d’Auteuil a également été présente à travers une présentation courte de ses missions.

Après avoir identifié les éléments fondamentaux de définition et de posture, les expériences des un·e·s et des autres ont été partagées. Les échanges issus de ces journées permettront la rédaction de 5 fiches pédagogiques disponibles sur comprendrepouragir.org.

A travers des témoignages et des cas concrets, elles illustreront ce que peut être une animation en ECSI avec des détenu·e·s, des bénéficiaires des minimas sociaux, ou tout autre public considéré comme éloigné dans la société française d’aujourd’hui.

Atelier ACT'ODD

 

Avoir une meilleure idée de l’impact de nos actions

 

Depuis quelques mois, l’ensemble des partenaires du laboratoire s’est également lancé dans la conception d’un dispositif de suivi-évaluation. Accompagnées par deux consultantes, Béatrice Seror et Anne Kaboré-Leroy, nous avons commencé par identifier ensemble les éléments du socle commun que nous souhaitions évaluer. Après quelques allers-retours dans la définition du dispositif, celui-ci devrait être testé dans les semaines à venir.

 

Faciliter l’appropriation de nos outils

 

Parmi les éléments principaux de l’évaluation de notre précédent projet apparaissait la difficulté pour des acteurs extérieurs au projet de s’approprier nos outils et de se projeter dans l’animation de ceux-ci. Pour y remédier, nous avons décidé de concevoir des vidéos tutorielles pour accompagner leur prise en main. Ainsi, prochainement, les outils « Mission ODD, la planète en alerte », « Le grand jeu des ODD », « Riche$ ? », « Fair(e ) smart » et « Cheval de bataille » seront accompagnés de vidéos présentées par les animatrices de KuriOz et illustrées par des images d’animation en situation réelle. Diffusées sur comprendrepouragir.org et sur la chaîne youtube de KuriOz, nous espérons qu’elles faciliteront la mise en œuvre de ces outils par le plus grand nombre d’acteurs éducatifs.

 

Accompagner l’engagement des jeunes, on y est presque !!

 

Fruits des travaux de réflexion menés par le laboratoire pédagogique lors de son premier workshop en juin dernier, les dispositifs d’accompagnement vers l’engagement des jeunes sont sur le point de sortir. Ils seront très prochainement disponibles sur notre plateforme comprendrepouragir.org.

Par Marion Hemery, coordinatrice du projet ACT’ODD de KuriOz

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement et la Région Nouvelle Aquitaine.

logo-afd      logo-region-na

 

En partenariat avec :

ADOS_logo     Cicodes_logo     C-koi-ca_logo     Lafi_Bala_logo     partenariat_gaïa_logo    

Découvrez nos dernières actualités :

ACT’ODD : 1 an après, où en est-on ?

ACT’ODD : 1 an après, où en est-on ?

Le 1er décembre 2020, notre nouveau projet triennal « ACT’ODD : Agir en Citoyen·ne·s pour les Transitions et les Objectifs de Développement Durable » commençait. Un an après, nous vous en présentons les premiers résultats !

Logo ACT ODD

 

Un laboratoire pédagogique sur les transitions et les ODD pour innover dans nos méthodes

 

Depuis décembre dernier, nous nous sommes réunies plusieurs fois avec 6 autres associations d’ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale), afin d’échanger et d’innover ensemble. Les premières rencontres, organisées en visio, ont permis de poser les bases de notre travail de coopération. Ainsi ADOS, CICODES, C Koi Ca, Lafi Bala, Le Partenariat – Centre Gaïa et Starting Block ont réfléchi avec nous à la manière d’intégrer la notion de genre de manière plus complète aux outils pédagogiques sur les ODD.

Avec le concours de notre volontaire Lakmé, tous les outils créés dans le précédent projet triennal se sont vus remaniés et complétés afin de répondre à cette nouvelle exigence. Nous avons ainsi harmonisé nos outils en choisissant :

  • D’utiliser l’écriture inclusive,
  • De proposer des bulles conseils pour favoriser la mixité et d’égaliser les prises de parole,
  • De proposer une rubrique « Et si on parlait genre ? » dans les pistes de debriefing afin d’approfondir les liens entre la thématique de l’outil et le genre.

L’ensemble des outils mis à jour sont d’ores et déjà disponibles en téléchargement gratuit sur notre plateforme comprendrepouragir.org !

 

Un workshop créatif pour faciliter le passage à l’action des 12-25 ans

 

Suivant la même dynamique, c’est en présentiel cette fois que nous nous sommes retrouvées les 10 et 11 juin 2021. L’idée de cette nouvelle rencontre était de concevoir ensemble des dispositifs qui facilitent le passage à l’action des jeunes de 12 à 25 ans en suivant 3 grands axes :

  • Qu’il·elle·s construisent une réflexion propre et personnelle au sujet des ODD ;
  • Qu’il·elle·s portent une réflexion auprès de leurs pairs ;
  • Qu’il·elle·s promeuvent leur réflexion dans la mise en œuvre d’actions concrètes.

Rencontres partenaires

C’est en suivant ces 3 grands principes que les partenaires ont ainsi pensé et conçu 4 « Parcours citoyen·ne·s engagé·e·s ». Afin de répondre au plus près aux besoins et centres d’intérêt des jeunes, chacun des parcours correspond à une tranche d’âge particulière.

De la même manière, en fonction des programmes scolaires, chacun des parcours relève d’une thématique propre. Ainsi, nous aurons le plaisir de vous proposer très bientôt sur notre plateforme sur comprendrepouragir.org :

  • Un parcours à destination des 6ème – 5ème sur les inégalités ;
  • Un parcours à destination des 4ème – 3ème sur les villes et communautés durables ;
  • Un double parcours à destination des lycéen·ne·s sur les inégalités de genre et/ou sur le changement climatique ;
  • Un parcours à destination des 18-25 ans qui propose des activités « à la carte » adaptables à la thématique du choix des jeunes.

 

Également au cœur du projet : de l’information, de la formation et de la sensibilisation !

 

Enfin, ce sont plus de 3500 jeunes qui ont déjà bénéficié de nos actions de sensibilisation depuis le début du projet et dans les 6 régions des partenaires. De la même manière, plus d’une quinzaine de sessions de formation ont permis la transmission de nos outils et méthodes pédagogiques.

Il est à noter que « L’Hémicycle », notre toute dernière installation immersive, a également été déployée en terres landaises grâce au concours de l’association C Koi Ca et de la MFR de Castelnau-Chalosse. Les élèves ont ainsi pu découvrir les rouages d’une prise de décision internationale à travers un jeu de rôle grandeur nature, dans l’optique d’améliorer la qualité de l’air.

 

Une année bien remplie en somme – malgré un contexte sanitaire pas toujours des plus facilitants – qui augure de futures belles réalisations pour ACT’ODD, KuriOz et ses partenaires !

 

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement et la Région Nouvelle Aquitaine.

logo-afd      logo-region-na

 

En partenariat avec :

ADOS_logo     Cicodes_logo     C-koi-ca_logo     Lafi_Bala_logo     partenariat_gaïa_logo    

Découvrez nos dernières actualités :

« Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs

« Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs

Dans le cadre du projet MOODD, achevé en décembre 2020, deux outils pédagogiques numériques ont été créés : une web série « C’est quoi les ODD ? » disponible sur notre chaîne YouTube et l’application « Biens à Nous ? ». Ces outils ont pour but de faciliter le travail des animateur·rice·s dans la mise en œuvre d’ateliers de sensibilisation autour des Objectifs du Développement Durable, en proposant un format ludique et attractif !

 

Une thématique peu connue…

L’outil numérique « Biens à Nous ? » est un outil de prise de représentations permettant d’aborder la notion – souvent abstraite pour les jeunes – de biens communs.

Le but est, qu’à l’issu de l’activité, les participant·e·s se questionnent sur les différents types de biens qui les entoure au quotidien : biens privés, biens publics, biens communs et qu’il·elle·s puissent les distinguer. La frontière entre ces concepts est en effet parfois floue (et questionnable). Cette activité qui se réalise en ligne permet ainsi de lancer le débat et d’éclaircir ces notions.

L’application s’adresse tout particulièrement aux jeunes, pour lesquels le format numérique est accrocheur et permet ainsi de diversifier les supports, favorisant de nouvelles méthodes d’apprentissage. La thématique n’étant pas des plus simples à conceptualiser, ce format facilitera donc l’intérêt et la compréhension des jeunes sur la notion de biens communs ! Concrètement, l’outil peut être utilisé à partir de la seconde, mais convient également parfaitement pour des adultes si besoin.

 

à découvrir au travers de deux activités !

« Biens à Nous ? » est disponible et accessible librement par tou·te·s via ce lien : https://www.biens-a-nous.fr/ et comprend deux activités.

La première activité consiste à reconstituer, en tant que lycéen·ne, sa journée type du mercredi sous forme d’une frise chronologique. L’élève a alors accès à une banque d’image et la compose en sélectionnant des images parmi toutes les actions présentées. Une fois terminé, il·elle pourra découvrir la place que prend les biens communs ainsi que les autres types de biens dans son quotidien.

Activite1_outil_numerique

La deuxième activité, quant à elle, prend la forme d’un quizz numérique. Pour chaque image qui leur est présentée, les élèves devront rattacher l’activité à une ou plusieurs catégories de biens. A l’issue du quizz, un tableau présentera une classification possible des activités par type de biens et donnera des éléments de discussion supplémentaire en interrogeant des enjeux actuels tel que la préservation de l’eau et de la planète, ou la gratuité de l’accès à la connaissance et à l’information.

Activite2_outil_numerique

Cet outil numérique doit ainsi être encadré par un·e animateur·rice car les temps de débriefings entre chaque activité son vitaux. L’application en elle-même n’est en effet qu’un point de départ pour inviter les participant·e·s à se questionner et à débattre de ces notions.

 

Des livrets d’accompagnement pour favoriser sa prise en main

Pour faciliter l’appropriation de cette activité, nous invitons les éducateur·rice·s à télécharger les livrets d’accompagnement de « Biens à nous ? » en téléchargement libre sur notre plateforme comprendrepouragir.org.

Le premier livret, plus didactique, intègre tous les éléments pédagogiques nécessaires à la mise en place de l’outil au sein d’un groupe tels que des définitions, des pistes de questions pour le debriefing de l’activité, ou des éléments de réponse aux questions posées. Le second, plus technique, accompagnera sa prise en main pas à pas et comporte également une FAQ en cas de problème technique.

 

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement.

logo-afd 

Découvrez nos dernières actualités :