On a testé l’Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !

On a testé l’Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !

Vivre des négociations internationales sur la qualité de l’air et découvrir comment se prennent les décisions à cette échelle, voilà l’objectif de notre nouvelle installation immersive, conçue dans le cadre du projet MOODD. Retours sur deux journées bien particulières…

 

S’immerger au sein de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Le 22 février dernier nous nous sommes rendus au Lycée du Bois d’Amour, sur Poitiers, afin de monter notre nouvelle installation immersive : l’Hémicycle. Après s’être familiarisé·e·s avec la mise en place du grand dôme gonflable, nous assemblons les tribunes en bois. L’intérieur de l’Assemblée prend forme, il manque encore les rideaux, les grands écrans télévisés et quelques panneaux.

 

Se mettre dans la peau de son personnage

Le 23 février, c’est le jour du test, deux groupes de lycéen·e·s participent tour à tour à l’animation, dont un groupe d’écodélégué·e·s.

L’ordre du jour de cette Assemblée générale : la qualité de l’air. Cette problématique est à la croisée de plusieurs enjeux mondiaux et locaux : enjeux économiques, de santé et écologiques. Souvent abstraite, cette thématique reste complexe pour les jeunes. L’animation a donc pour but de la leur faire découvrir de manière plus ludique. A la fin du temps de « jeu », les jeunes seront amenés à voter pour une résolution finale en faveur de la diminution de la pollution de l’air.

Des personnages avec une quête…

Cette animation est pensée comme un jeu de rôle grandeur nature. Pendant deux heures, chaque lycéen et chaque lycéenne va incarner un personnage fictif, inspiré de la réalité, issu de trois pays : la Chine, le Sénégal et la France. Si ces personnages fictifs sont originaires de trois réalités différentes, il y a des traits communs dans les catégories auxquelles ils appartiennent : représentant·e·s de pays et d’institutions, journalistes de grand médias ou d’investigation, représentant·e·s de la société civile, citoyen·ne·s engagé·e·s, et salarié·e·s d’entreprise.

Chaque personnage vise une quête qui lui est propre pendant les négociations : faire passer en priorité une, deux ou trois résolutions qui correspond le plus à son intérêt sur les cinq possibles, ou à défaut d’une résolution complète, faire passer un maximum des amendements qui la compose.

Après une rapide mise en imagination, les groupes pénètrent tour à tour dans l’Hémicycle et découvrent l’espace média. C’est un espace clos, plongé dans le noir. Sur trois écrans télévisés, un flot continue d’informations apparait. Ils·elles s’imprègnent du contexte international sur la qualité de l’air, et des spécificités de leurs pays respectifs.

Un temps est laissé aux jeunes pour se mettre dans la peau de leur personnage, puis ils rencontrent les autres membres de leur délégation pays. Mieux vaut vite repérer ses opposants et ses potentiels alliés pour les négociations à venir ! Les rideaux s’ouvrent, les jeunes, qui étaient répartis au sein de leur zone pays, découvrent alors l’ensemble de l’Hémicycle et la tribune centrale sur laquelle les trois représentant·es pays viennent prononcer leur premier discours.

Et un outil numérique à leur disposition !

Reste encore à apprivoiser l’outil numérique qui les accompagnera tout au long de cette simulation. Sur leur portable, les jeunes accèdent à une plateforme en ligne leur permettant de communiquer entre eux dès qu’ils le souhaitent et de faire remonter les informations au sein de leur délégation pays.

 

Négocier pour atteindre ses objectifs

La phase de négociation est ouverte ! Les personnages doivent se rencontrer, échanger, se convaincre et réaliser leurs objectifs personnels. Les règles sont simples, afin de faire passer leurs idées, les joueur·euse·s ont deux options : être celui qui a le plus de points de persuasion sur sa carte personnage afin d’avoir le dernier mot lors des discussions, ou former des alliances pour contrer les personnages les plus forts. Au fur et à mesure, ils·elles doivent faire remonter les informations à leurs représentant·e·s pays qui sont aidé·e·s par leur conseiller·ère présidentiel·le. Les deux animateur·trice·s ponctuent ce temps d’happenings pour pousser les jeunes à la rencontre : un point presse pour les journalistes, un rendez-vous pour tous les acteurs du secteur économique, un rendez-vous politique…

A la fin de l’Assemblée Générale, chaque représentant·e pays prononce un discours final afin de présenter la résolution de sa délégation pays composée de tous les amendements qui auront réussi à passer pendant les négociations. Les participant·e·s pourront alors voter pour une résolution finale, entre les trois résolutions proposées par la France, la Chine et le Sénégal.

 

Vivre et comprendre les mécanismes d’une prise de décision internationale

En rendant ces négociations ludiques et en plongeant les jeunes dans cet univers, la pédagogie immersive permet non seulement d’attiser la curiosité, mais également de les rendre acteur·rice pendant toute l’animation.  Ils s’intéressent et s’amusent. Cet enthousiasme, cette motivation, sont ainsi favorables à l’apprentissage.

En passant par le jeu, l’objectif est que les jeunes soient capables d’identifier les acteurs d’une prise de décision à l’échelle internationale, qu’ils vivent et comprennent les mécanismes derrière ces négociations, qu’ils identifient les freins et leviers d’une prise de décision internationale, et enfin, qu’ils expérimentent le pouvoir d’agir citoyen.

 

Découvrez l’Hémicycle en vidéo

 

 

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement.

logo-afd

Découvrez nos dernières actualités :

  • Hemicycle_immersif
    Action éducative
    On a testé l'Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !
  • Biens_communs_outil_numerique_
    Création d'outils pédagogiques
    « Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs
  • PARTIR_pour_etre_solidaire
    Formation
    J’ai participé à la formation « Partir faire de l’humanitaire en conscience » : une volontaire en Service Civique témoigne

Un nouveau parcours de citoyenneté pour les détenu·e·s du SPIP de la Vienne

Un nouveau parcours de citoyenneté pour les détenu·e·s du SPIP de la Vienne

Motivé·e·s par l’envie d’encourager la participation citoyenne de tou·te·s, nous travaillons depuis quelques années auprès d’un public de détenus. Retour sur la construction de notre partenariat avec le SPIP de la Vienne !

Un parcours de citoyenneté qui se construit au fil des rencontres avec les détenus

Depuis maintenant trois ans, KuriOz propose un parcours de citoyenneté composé de six séances aux intégrants du Quartier pour Peines Aménagées (QPA) de la maison d’arrêt de Poitiers. Avec la contrainte de séances pouvant être suivies individuellement, KuriOz a développé six séances sur des thématiques spécifiques : Définition de la citoyenneté, Coopération et Solidarité, Lutte contre les discriminations, Égalité femmes-hommes, changer de regard sur les migrations et la citoyenneté mondiale.

A travers ces thématiques et une méthodologie ludique et participative, l’objectif est de sensibiliser les détenus aux enjeux qui existent à être pleinement acteur de sa citoyenneté. Au fil des mois, nous avons pu adapter nos pratiques à ce public qui était alors nouveau pour nous. Atelier après atelier, nous avons appris à le connaître et avons découvert ses particularités. Le parcours a suscité un réel intérêt. En effet, à plusieurs reprises les participants ont affirmé avoir appris des choses qu’ils ne savaient pas. Cependant, il en est ressorti que nos contenus devaient être ajustés.

L’un des commentaires que nous avons reçu de l’un des participants a été particulièrement parlant : « Pas approprié à ma vie ». Ce commentaire, entres autres éléments observés pendant les ateliers a été le déclencheur : nous devions rendre nos séances plus concrètes.

Nouvelle structure, nouvelles modalités !

Nous avons donc décidé de profiter de la conversion du QPA en Structure d’Accompagnement à la Sortie (SAS) pour faire évoluer notre proposition.

Profitant du futur contexte de la SAS, qui permet aux détenus de sortir des locaux de la prison sous certaines conditions, nous avons proposé au SPIP de la Vienne de transformer notre parcours de six séances en parcours de six modules complémentaires.

Chaque module se composera ainsi d’une séance de sensibilisation classique et d’une séance « Agir » où les participant·e·s, selon différentes modalités, pourraient expérimenter le passage à une citoyenneté active, à travers la mise en œuvre d’actions concrètes. Ces modules « Agir » pourront proposer différents formats en fonction des réflexions des participant·e·s : réalisation d’affiches à diffuser dans le sein du centre pénitentiaire, rencontre d’acteurs culturels ou encore participation à des actions de solidarité au niveau local. L’éventail des possibilités prévoit d’être plutôt ouvert.

Enfin, la création de la SAS apportera une dernière nouveauté : le public pourra se féminiser. Un autre public, une autre ambiance, un nouveau défi que KuriOz est prêt à relever !

Découvrez nos dernières actualités :

  • Hemicycle_immersif
    Action éducative
    On a testé l'Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !
  • Biens_communs_outil_numerique_
    Création d'outils pédagogiques
    « Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs
  • PARTIR_pour_etre_solidaire
    Formation
    J’ai participé à la formation « Partir faire de l’humanitaire en conscience » : une volontaire en Service Civique témoigne

« KuriOz, va-t-il sauver le monde ? » : ou comment sensibiliser avec la bande dessinée « Coloc of Duty »

« KuriOz, va-t-il sauver le monde ? » : ou comment sensibiliser avec la bande dessinée « Coloc of Duty »

Partenaire du réseau multi-acteurs So Coopération, KuriOz participe au projet « Coloc of Duty, vont-ils sauver le monde ? » porté par l’Agence Française de Développement (AFD) en sensibilisant les lycéen·ne·s de la Vienne à l’engagement dans la lutte contre le changement climatique. A partir de deux bandes dessinées réalisées par le dessinateur Jul, les participant·e·s sont amené·e·s à réfléchir à leur impact sur la planète.

Une bande dessinée pour interroger l’impact de notre mode de vie sur l’environnement

La bande dessinée conçue par l’historien et auteur Jul est le fruit d’un projet mené par l’Agence Française de Développement qui se donne pour mission d’accompagner la sensibilisation des français·es au développement durable. Dans sa première édition, l’auteur nous présente une colocation de trois jeunes gens qui accueille un nouveau colocataire un peu spécial : l’incarnation de la planète Terre, dont chacun a la responsabilité.

C’est en utilisant ce support original que l’équipe éducative de KuriOz s’est proposée d’interroger les représentations des lycéen·ne·s sur le changement climatique. Il a ensuite été prétexte au calcul par chaque élève de son empreinte écologique afin de déterminer l’impact de leur mode de vie sur la planète comme bien commun. A travers ce calcul, les participant·e·s ont pu prendre conscience des éléments de leur vie quotidienne qui participent à l’empreinte qu’ils laisseront sur la planète.

Les lycéen·ne·s vont-ils sauver le monde ? La question de l’engagement en faveur du bien commun

A la suite de cette première étape de prise de conscience de l’impact de chacun·e sur l’environnement, les lycéen·ne·s des lycées Kyoto et Victor Hugo de Poitiers et Berthelot de Châtellerault ont ensuite pu questionner leur pouvoir d’action à travers une autre série de vignettes de « Coloc of Duty ».

L’observation et la critique de ces vignettes ont en effet mis à jour de nouvelles problématiques. Pour terminer ces séances denses en termes de contenus et d’échanges, les participant·e·s ont donc été invité·e·s à se positionner sur leur capacité d’engagement, les contraintes qu’il peut représenter ainsi que les conséquences que peut engendrer un non-engagement.

Si vous êtes intéressé·e·s pour organiser une de ces séances (deux heures) au sein de votre établissement, n’hésitez pas à nous contacter.

Découvrez également gratuitement l’outil pédagogique « Coloc of Duty » : la bande dessinée qui nous rappelle que nous sommes tous des citoyens du monde… en coloc’ sur la même planète !

 

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement.

logo-afd

Découvrez nos dernières actualités :

  • Hemicycle_immersif
    Action éducative
    On a testé l'Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !
  • Biens_communs_outil_numerique_
    Création d'outils pédagogiques
    « Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs
  • PARTIR_pour_etre_solidaire
    Formation
    J’ai participé à la formation « Partir faire de l’humanitaire en conscience » : une volontaire en Service Civique témoigne