En 2021, KuriOz a été sollicitée par l’ADAPGV (Association Départementale pour l’Accueil et la Promotion des Gens du Voyage) pour mener un projet autour des déchets et du gaspillage avec les enfants et adolescent·e·s de l’aire d’accueil de Beaulieu.

Entre septembre 2021 et février 2022, avec l’aide de Céline Maitre, la référente jeunesse de l’association, nous avons mené 6 séances auprès d’une dizaine d’enfants de 6 à 16 ans pour les sensibiliser à l’impact et au traitement des déchets.

 

 

De l’objet au déchet

 

Un premier petit groupe d’enfants a participé à la 1ère séance : grâce à un jeu créé pour l’occasion, les enfants ont pu réfléchir à la provenance de nos déchets et surtout au temps nécessaire de décomposition quand ils sont jetés dans la nature.
Les enfants ont ainsi appris à faire le lien entre la matière première et l’objet qu’il·elle·s retrouvent dans leur caravane, et celui qui traîne nonchalamment dans le carré d’herbe d’à côté.

Starsky, 6 ans, fait les yeux ronds en apprenant qu’un masque met plus de 250 ans pour se décomposer, et qu’une bouteille en verre jetée dans la nature peut mettre jusqu’à 4000 ans pour se décomposer entièrement !

Les enfants, assez peu sensibilisés aux impacts de leurs déchets s’impliquent volontiers dans les séances ludiques et participatives. Il·elle·s posent des questions et réfléchissent à leurs habitudes de consommation.
Miela, 13 ans, demande : « ils deviennent quoi nos déchets après la poubelle ? »

 

 

Le tri sélectif, tout un art !

 

Lors des séances suivantes, nous découvrons des alternatives à nos déchets jetés dans la nature : matériaux recyclables, réutilisation et réemploi, n’ont plus de secrets pour le petit groupe.
Grâce à un jeu de cartes, les participant·e·s découvrent le tri sélectif.

Les enfants apprennent à différencier poubelle jaune, noire, bleue, verte et même le compost ! Ensuite, avec l’aide d’un jeu de photos, nous découvrons des idées pour transformer ou réutiliser certains objets avant de les mettre à la poubelle. En un tour de main, les pommes abîmées deviennent compote, les vieux vêtements sont transformés en isolant pour maison, et le pain dur devient du délicieux pain perdu.

 

 

Défi Zéro déchet

 

Après 3 séances ensemble, et de nombreux jeux sur le tri et les déchets, nous avons proposé de nous pencher sur la démarche zéro déchet. Pour l’occasion, nous créons un jeu de plateau adapté aux enfants du voyage avec différents lieux où nous produisons des déchets : école, supermarché, et bien sûr la caravane !
A travers ce jeu de plateau, il·elle·s découvrent de nombreux objets durables qui peuvent remplacer leurs homologues jetables : gourde, paille en bambou, savon solide, sac réutilisable, tawashi (ou éponge en tissu). Leur objectif : vider leur poubelle de déchets et les remplacer par ces alternatives plus propres pour la planète.

Nous profitons de la 4ème séance, pour passer à l’action ! Les participant·e·s vont pouvoir fabriquer leur propre tawashi avec des matériaux de récupération, pour remplacer nos éponges jetables.
Les enfants sont très fiers de leurs réalisations et s’empressent d’apporteur leurs nouvelles éponges dans leurs caravanes !

 

 

Chasse aux trésors de déchets !

 

Pour clôturer ce projet, nous avons organisé un grand jeu dans toute l’aire d’accueil avec les enfants qui avaient participé et de nouveaux enfants fraîchement arrivés sur l’aire. Chaque équipe disposait d’une liste de déchets à trouver dans l’aire. Le but : les rapporter le plus vite possible au centre du terrain et réussir à les trier dans les bonnes boites apportées pour l’occasion.

Les enfants se sont bien pris au jeu et ont ramassé même plus de déchets que prévu ! Dans la 2ème partie du jeu, il·elle·s ont réussi à les trier comme des pros dans les différentes poubelles : « compost », « emballages à recycler », « déchets ménagers » et « poubelle spéciale ».

A la suite de ce projet, des bacs de tri collectif devraient être installés sur les deux aires d’accueil de l’agglomération. Nous espérons que les enfants qui ont participé aux séances sauront être les ambassadeurs du tri sélectif !

Par Claire Cantin, chargée d’action éducative de KuriOz

Découvrez nos dernières actualités :