Cette année un peu particulière nous a entravé dans beaucoup de domaines mais elle ne nous a certainement pas quitté l’envie d’échanger autour de la question des Objectifs de Développement Durable (ODD). Soutenue par le FONGEP à travers son appel à projets « Initiatives pour la solidarité internationale » (ISI), l’équipe de KuriOz est allée à la rencontre des résident·e·s de la Résidence Habitat Jeunes Kennedy, située dans le quartier des Couronneries à Poitiers.

Au cours de 3 ateliers de 3 heures, les particpant·e·s ont ainsi pu échanger sur l’état de notre monde et sur la vision du monde qu’ils et elles souhaiteraient défendre pour demain.

A la découverte des Objectifs de Développement Durable

Le premier atelier, riche en échanges, a d’abord proposé aux 8 résident·e·s présent·e·s de résoudre les énigmes de l’Escape Game « Mission ODD, la planète en alerte ! » afin de découvrir l’ensemble des 17 objectifs, avant de susciter des débats autour de la question de l’engagement. Ainsi, différents points de vue se sont affrontés questionnant notamment la possibilité pour un·e citoyen·ne de s’engager en faveur du développement durable.

Les relations humaines en question

A la suite de ce premier atelier, les participant·e·s se sont interrogé­e·s sur la nature des relations humaines dans nos sociétés. Le contexte de crise sanitaire a lui aussi été au centre des débats. En effet, peut-on affirmer que les deux mois de confinement généralisé ont permis une remise en question de la société dans son rapport à l’autre ? Est-on vraiment plus solidaire une fois déconfiné·e ? Est-ce que les conséquences de cette crise comme le port du masque entravent nos relations à l’autre ? Ce sont toutes ces questions qui ont, dans un premier temps, été abordées.

La bataille pour l’égalité de genres a ensuite commencé à travers notre jeu « Cheval de bataille ». Réparti·e·s en équipe mixte – mais affiliées pour le jeu à un genre masculin ou féminin – les participant·e·s ont pu expérimenter physiquement les frustrations ou récompenses générées par les inégalités de genre dans notre société.

Cette expérience a ensuite donné lieu à des questionnements sur la place des femmes au sein de la résidence et sur les améliorations possibles.

L’engagement par la prise de parole.

Enfin, le dernier temps a été conçu pour que chacun·e puisse se positionner. L’engagement en tant que citoyen·ne a en effet été au cœur du projet proposé aux résident·e·s. Après avoir réfléchi aux interdépendances qui existent dans notre monde par le prisme des ODD, après s’être questionné·e·s sur la nature des relations humaines et la manière de les modifier, les résident·e·s ont ainsi pris la parole pour exposer leur vision de monde pour demain.

Enregistré·e·s pour répondre à cette question « Ma vision du monde pour demain ? », il·elle·s ont pu s’exprimer en faveur d’un monde durable et solidaire. Ces enregistrements ont fait l’objet d’un mini web-documentaire associant leurs témoignages et les images prises au fil des ateliers. Intitulé « Les ODD, ma résidence et moi » ce web-documentaire sera diffusé dans la Résidence Habitat Jeunes.

 

Projet soutenu par le FONJEP

logo_fonjep

Découvrez nos dernières actualités :

  • Hemicycle_immersif
    Action éducative
    On a testé l'Hémicycle, notre nouvelle installation immersive !
  • Biens_communs_outil_numerique_
    Création d'outils pédagogiques
    « Biens à nous ? » : l’outil numérique sur les biens communs
  • PARTIR_pour_etre_solidaire
    Formation
    J’ai participé à la formation « Partir faire de l’humanitaire en conscience » : une volontaire en Service Civique témoigne