Une année pour mettre en avant ses talents !

 

Depuis plusieurs années, l’équipe de KuriOz intervient auprès des lycéen·ne·s du Dolmen. A la fois pour accompagner les jeunes dans le concours d’éloquence Exp’OSE et autour des notions de développement durable.

Cette année, dans le cadre de leur bac professionnel, les lycéen·ne·s de la classe de 1ère Accompagnement et Soins à la Personne, ont des cours consacrées à la réalisation d’un « Chef d’Œuvre ». A travers ce projet, qui regroupe plusieurs disciplines, il·elle·s développent leur créativité et leur sens de l’organisation pour réaliser une œuvre et la présenter à l’oral.

C’est dans ce cadre que KuriOz a été sollicitée pour mener 6 séances autour des notions d’agriculture et d’alimentation responsable et durable (ODD 2 et 12) !

 

Questionner ses habitudes de consommation !

 

Après avoir identifié les connaissances générales des participant·e·s sur le thème de l’alimentation, il·elle·s se sont questionné·e·s sur leurs habitudes de consommation ainsi que sur la provenance des aliments qu’il·elle·s consomment. Pour cela, les élèves ont notamment fait une enquête de terrain au sein de leur lycée et de leur foyer familial.

 

Est-ce que nous utilisons plus de ressources que ce que la planète peut nous offrir ?

 

Lors de la séance suivante, nous avons calculé notre empreinte écologique en la comparant avec celle des habitant·e·s d’autres pays. Une des participantes a répété plusieurs fois qu’il faudrait réduire notre impact car autant de terrain de foots occupés pour une personne « c’est quand même énorme » !

 

Comprendre le système de production des produits de grande consommation !

 

Grâce à un outil bien connu de notre association, nous avons pu calculer les kilomètres parcourus par tous les ingrédients présents dans un yaourt à la fraise venant du système de production de grande consommation. Ce calcul permet souligner l’équivalent en CO2 dégagé dans l’atmosphère. Par cette activité, les lycéen·ne·s ont pu percevoir les impacts générés par les circuits longs au sein du commerce alimentaire mondial.

 

Identifier les impacts de nos choix de consommation sur notre territoire !

 

Dans un premier temps, les participant·e·s ont pris conscience des relations d’interdépendances et de dominations qui existent entre les différents acteurs du système agricole mondial. Puis, il·elle·s ont pu tester notre tout nouvel outil pédagogique, une adaptation de l’Escape game « De l’équi-libre à table » version territoire de la Vienne, réalisé par une de nos chargées d’action éducative.

Cet outil vise à souligner les différents impacts de l’agriculture intensive à l’échelle locale pour la faune, la flore, les petit·e·s paysan·ne·s, etc…

 

…et les alternatives alors ?!

 

Dans la seconde partie du jeu, les jeunes ont aussi pu découvrir les différent·e·s acteur·trice·s présent·e·s sur le territoire de la Vienne : frigo solidaire, agriculteur·trice·s bio, potagers urbains, etc…

 

Une visite à la ferme près de chez soi !

 

Ce format de séance avec une visite à la ferme est inhabituel, cependant très attendu par les élèves. Il·elle·s souhaitent découvrir le métier de maraicher·e, d’éleveur·eu·se et de commerçant·e en agriculture responsable et durable.

Cela nous permettra d’aborder les questions d’agriculture locale, de bien-être animal, d’utilisation de pesticides et de préservation de la biodiversité, avec des jeunes parfois loin de ces préoccupations.

 

Le temps du passage à l’action !

 

Pour clôturer ce projet, nous leur proposerons un passage à l’action !

Les jeunes pourront œuvrer en groupe afin de réaliser des actions de sensibilisation en lien avec l’alimentation responsable et durable, au sein de leur établissement. Après s’être questionné·e·s sur l’impact de leurs choix de consommation, il·elle·s pourront réfléchir à des changements de comportements.

A la suite de ce projet, les élèves continueront de développer leur « Chef d’Œuvre » et pourront le présenter pour leur examen du baccalauréat.

Nous espérons les avoir sensibilisé·e·s à penser notre planète comme un bien commun à protéger, en faisant attention à ce que l’on met dans son panier !

Par Eva Schmit, chargée d’action éducative de KuriOz

Découvrez nos dernières actualités :